Deprecated: Function Elementor\DB::is_built_with_elementor is deprecated since version 3.2.0! Use Plugin::$instance->documents->get( $post_id )->is_built_with_elementor() instead. in /home/playersport/jubba.fr/wp-includes/functions.php on line 5379
Actualité 2022 - Jubba Agency
visibilité - notoriete- credibilité

actualité

Augmentez la visibilité de votre site internet dans les résultats de recherche Google grâce à une stratégie de référence efficace. Positionnez votre site le plus haut possible afin de dépasser vos concurrents.

Comment démarrer une stratégie de marketing vidéo ?

Si vous interrogez un spécialiste marketing sur sa stratégie de marketing video, il va probablement lever les yeux au ciel. En effet, beaucoup de marketeurs connaissent très bien l’importante de la vidéo et publient régulièrement ce type de contenus, mais ils n’ont pas toujours défini un réel objectif derrière.

Et pourtant les gens passent aujourd’hui un tiers de leur temps à regarder des contenus vidéo en ligne. Et là où les vidéos sont vues, les investissements publicitaires suivent. Selon une étude de Wyzowl sur le marketing vidéo, en 2018, 81% des entreprises utilisaient la vidéo comme outil marketing, contre 63% en 2017. Et 81% des utilisateurs ont été amenés à acheter un produit ou service en regardant la vidéo d’une marque. Alors, comment lancer une stratégie de marketing vidéo qui permette d’obtenir davantage d’engagement et de résultats ? Voici quelques conseils pour comprendre.

1. Identifiez votre audience et définissez les objectifs de votre campagne

Toute campagne marketing réussie doit commencer par une stratégie. Qui ciblez-vous ? Quels types de contenus ont tendance à correspondre avec les besoins de votre cible ? Sur quels canaux sont-ils les plus susceptibles de se trouver ? Il ne sert à rien de créer un contenu vidéo de qualité puis de dépenser de l’argent pour le diffuser sur des sites web que votre public ne visite pas.

Et surtout, quels objectifs essayez-vous d’atteindre avec une campagne de marketing vidéo ? Souhaitez-vous générer de la notoriété, des ventes, du trafic ou tout ça à la fois ?

Pour tirer parti des bienfaits de la vidéo pour toucher vos prospects, assurez-vous d’utiliser le bon ton et les bons messages pour les atteindre. Il est judicieux de recueillir des informations sur vos consommateurs avant de lancer votre vidéo, car ce sont ces informations qui indiqueront quels types de vidéos vous produirez et quel budget vous dépenserez pour les réaliser.

2. Construisez votre identité vidéo en cohérence avec votre marque

La vidéo peut parfois sembler différente des autres outils de marketing mais il est important que les spectateurs qui regardent vos vidéos sachent à qui ils ont affaire.

Selon une étude de McKinsey, les entreprises qui bénéficient d’une image de marque cohérente ont 20% plus de succès que celles qui n’en ont pas. Par exemple, si vos vidéos sont hébergées sur YouTube, elles doivent être connectées à votre site ou à une landing page, dont la création et le message sont conformes à votre marque. Si l’identité visuelle de votre vidéo que les utilisateurs voient dans vos communications e-mail, par exemple, est différente de celle qu’ils voient sur Facebook, cela ne reflètera pas la cohérence de votre marque et votre communication ne sera pas optimisée.

3. Donnez du sens à votre budget vidéo

De nombreux spécialistes marketing font l’erreur de penser que mettre un énorme budget dans un projet vidéo en fera automatiquement un énorme succès. D’un autre côté, ne pas dépenser suffisamment pour une campagne de grande envergure peut aussi nuire à l’image de votre marque.

Lorsqu’il s’agit de créer du contenu vidéo, gardez à l’esprit les objectifs de votre campagne et assurez-vous de bien calculer votre budget. Par exemple, si vous cherchez à gagner plus de clients de la génération Y ou Z, vous n’aurez peut-être pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour la production vidéo. Dans ce cas vous pouvez réaliser de courtes vidéos pour les réseaux sociaux tels que Snapchat, Twitter et Instagram, ou réutiliser le contenu généré par les utilisateurs. Si vous avez un budget plus important et que vous souhaitez marquer votre leadership, vous pouvez créer une histoire captivante à l’instar des séries d’Hollywood et avoir recours à des influenceurs.

Mais faire appel à des influenceurs dans vos vidéos ne signifie pas toujours recruter de grandes célébrités. Pour limiter votre budget, mettez en scène des experts du secteur ou même des célébrités YouTube qui ont déjà accès à l’audience que vous essayez d’atteindre. Étudiez leurs profils sur les réseaux sociaux, leur réputation et assurez-vous que les sujets qu’ils présentent sur leurs propres canaux sont compatibles avec les valeurs de votre marque ou de vos produits.

4. Optimisez vos vidéos en fonction des canaux

Selon les canaux que vous choisirez pour lancer vos campagnes, vous devrez vous assurer que vos vidéos sont optimisées pour susciter le plus d’engagement possible. Sachez par exemple que les vidéos sur Facebook reçoivent deux fois plus d’engagements que les vidéos sur Youtube. Sur Facebook, soyez brefs, entre 60 et 90 secondes maximum. Les internautes découvrent les contenus en les scrollant. Le message doit être clair, précis et aller droit au but.

Vous pouvez ajouter des sous-titres. Sur YouTube, prévoyez un titre accrocheur et une miniature personnalisée. La première vidéo doit être réussie car elle va donner le ton de la chaîne pour convertir et conserver son audience.

Sut Twitter, vous pouvez intégrer nativement la vidéo depuis le Media Studio de Twitter

Pour y accéder, rendez-vous sur Twitter : cliquez sur “Plus” puis “Media Studio”.

5. Testez et testez à nouveau

Tout comme pour les campagnes d’annonces display, l’AB testing devrait vous aider à déterminer quels éléments d’une campagne fonctionnent et quels éléments ne fonctionnent pas. Vous pouvez tester la création, le message, le ton, l’heure de diffusion ou les chaînes que vous choisissez. Peut-être que vos vidéos sont trop longues ou trop courtes. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de tester puis tester à nouveau pour déterminer le contenu et le calendrier optimal de vos campagnes.

Voici cinq indicateurs pour mesurer le succès d’une campagne vidéo :

 

Le taux d’engagement mesure l’interaction d’une personne avec votre vidéo. Combien de temps la personne a passé sur la vidéo ? Est-ce qu’elle a regardé la totalité ou une partie du contenu ? Ce chiffre doit vous donner une indication sur la qualité de votre message, de votre création et de la bonne longueur de votre vidéo.

Le nombre de vues correspond au nombre de fois qu’une vidéo a été regardée, mais il est mesuré différemment selon les canaux. Sur YouTube, une vue constitue 30 secondes, tandis que sur Facebook, c’est seulement 3 secondes. Sur Facebook, si une vidéo est partagée publiquement, le nombre de vues est affiché sous la vidéo. Comprendre comment les spectateurs interagissent avec vos vidéos sur les différents canaux consiste à savoir comment utiliser les outils d’analyse de chaque plate-forme pour vous aider à déterminer le véritable engagement de votre vidéo.

C’est le nombre de visiteurs qui ont réellement cliqué pour regarder la vidéo. Grâce à cet indicateur, vous pouvez savoir si votre vidéo a contribué à maintenir l’internaute assez longtemps sur votre site, et donc si elle va remonter dans le référencement YouTube.

Cela mesure le nombre de fois où votre vidéo a été partagée par des personnes sur les réseaux sociaux. Les gens ne prennent pas la peine de partager du contenu qui ne les intéresse pas, donc si vos vidéos reçoivent beaucoup de partages, cela signifie que votre contenu plaît.

Il est important de prêter attention aux commentaires pour toute campagne. Si les spectateurs laissent des commentaires sur vos réseaux sociaux, regardez s’ils sont positifs ou négatifs, et tenez compte des deux. Quoi qu’il en soit les personnes qui prennent le temps de regarder votre vidéo et de la commenter, clients ou non, connaissent désormais votre marque et pourraient très bien devenir clients plus tard.